Sélectionner un domaine d'étude:
Classement arrow_right

Donner la parole à la nouvelle génération

DAVID DELARIVE parle du changement de paradigme dans le monde des affaires : passer d'une philosophie de maximisation des profits à d'autres valeurs. De son point de vue, la jeune génération doit faire face à de grandes responsabilités.

David Delarive; Photo: Jon Godwin Photography

DAVID, COMMENT DÉCRIRAIS-TU LA MUTATION QUI EST EN TRAIN DE SE PRODUIRE DANS LE MONDE DU TRAVAIL ?
En fait, les innovations du siècle dernier nous ont conduit là où nous en sommes aujourd’hui, dans une situation économique stable. Mais ce modèle est maintenant dépassé. Les idées sur la façon de conduire les affaires ont radicalement changé. Au lieu de la simple recherche du profit, il existe d’autres thèmes qui sont mis en avant, la durabilité par exemple ou encore le recyclage et les conditions socio-économiques.

QUELLES SONT LES PERSPECTIVES QUI S'OUVRENT AUX GÉNÉRATIONS Y ET Z ?
Nous avons aujourd’hui l’occasion de réfléchir de nouveau à notre situation et de décider de ce qui pourrait être amélioré. Mais pour pouvoir exploiter le potentiel de la jeune génération, il faut d’abord lui laisser la parole. Lors du Global Solution Summit 2019, une jeune femme a exprimé sa reconnaissance pour l’opportunité qui lui avait été donnée d’ouvrir les discussions. Cependant, elle a ajouté que sa génération devait également s’asseoir autour de la table et participer. Cette femme a été invitée sur la scène et je pense que c’est exactement ce que nous devons faire. Les entreprises au processus
décisionnel vertical et qui n’écoutent pas les jeunes vont connaitre de plus en plus de difficultés au cours des prochaines années.

LA GÉNÉRATION Y ET Z : Chez PwC, vous pouvez prendre part à des plateformes telles que le Conseil pour le futur

VOTRE ENTREPRISE A MIS EN PLACE « CONSEIL POUR LE FUTUR ». QUELS SONT LES OBJECTIFS QUE PWC SOUHAITE ATTEINDRE ?
Ce conseil a été lancé il y a deux ans et il compte quatorze jeunes talents. Notre travail consiste à discuter des projets de gestion et à fournir des retours d’expérience. Cet échange entre générations, entre niveaux et entre domaines d’activité permet de questionner les solutions et de les développer dans l’ensemble de la société. Nous avons, entre autres, participé à la création d’un nouveau modèle de rémunération, ainsi qu’à la mise en oeuvre d’une forte stratégie sur le thème «Inclusion & Diversity». Les retours ont été absolument phénoménaux : des responsables de chez PwC qui ont fait appel à nous pour ce premier projet souhaitent également bénéficier de notre aide pour le projet suivant. De plus, nous avons eu beaucoup de réactions positives provenant de l’extérieur : certaines de mes connaissances souhaitent désormais créer un Conseil pour le futur dans leurs entreprises. Bien sûr, ce n’est pas le seul moyen d’entrer en contact avec les jeunes : vous pouvez également leur demander leur avis plus souvent (rires).

TEXTE: Ute Liebig

Entretien avec : David Delarive, Senior Consultant Audit

À PROPOS DE L’ENTREPRISE

Nom : PwC

Chez PwC, nous créons une véritable valeur ajoutée pour nos collaborateurs et pour nos clients dans le domain de l'audit, du conseil juridique et fiscal, et du conseil économique.

Nombre d'employés : plus de 250 000 dans le monde dont plus de 3 200 en Suisse.

Besoin en personnel : environ 250 jeunes diplômés et 80 stagiaires par an.

Entrée dans l'entreprise : apprentissage, programmes de stages et entrée directe pour étudiants, diplômés et professionnels expérimentés en audit, conseil juridique et fiscal, et conseil économique

Postulation : www.pwc.ch/careers

Top 100 commerce/économie

  1. Google
  2. Rolex
  3. Credit Suisse
  4. LVMH
  5. McKinsey & Company
  6. United Nations
  7. Swiss International Air Lines
  8. Microsoft
  9. Banque Nationale Suisse
  10. Administration Fédérale
  11. Goldman Sachs
  12. J.P. Morgan
  13. Four Seasons Hotels and Resorts
  14. Boston Consulting Group (BCG)
  15. FIFA
  16. EY (Ernst & Young)
  17. Nestlé
  18. PwC (PricewaterhouseCoopers)
  19. Patek Philippe
  20. UEFA
  21. World Economic Forum
  22. L'Oréal Group
  23. SBB CFF FFS
  24. Coca-Cola Schweiz
  25. KPMG
  26. Novartis
  27. Schweiz Tourismus
  28. Bank Julius Bär
  29. Roche
  30. Migros Gruppe
  31. L'Aéroport de Zurich
  32. CICR (Le Comité international de la Croix-Rouge)
  33. Bain & Company
  34. Swisscom
  35. Lindt & Sprüngli
  36. Mandarin Oriental Hotel Group
  37. Swiss Re
  38. Morgan Stanley
  39. IKEA
  40. Procter & Gamble (P&G)
  41. Pictet
  42. Accenture
  43. Swatch Group
  44. Raiffeisen
  45. Zürcher Kantonalbank
  46. Philip Morris International
  47. Hyatt
  48. IWC Schaffhausen
  49. IBM
  50. InterContinental Hotels Group
  51. Swarovski Group
  52. SRG SSR
  53. HSBC Private Bank
  54. Johnson & Johnson
  55. Coop
  56. PostFinance
  57. EF Education First
  58. Chopard
  59. Accor
  60. La Poste
  61. HEINEKEN
  62. Stadt Zürich
  63. Partners Group
  64. La Mobilière
  65. Zurich Insurance Group
  66. Siemens
  67. Unilever
  68. Lombard Odier & Cie
  69. Strategy&
  70. Swiss Life
  71. LGT
  72. NZZ Mediengruppe
  73. Hilti
  74. ABB
  75. Manor
  76. Schindler
  77. Emmi
  78. Kuoni
  79. Logitech
  80. AXA
  81. Allianz
  82. Fossil
  83. VZ VermögensZentrum
  84. Victorinox
  85. Tamedia
  86. Huawei
  87. IATA
  88. H&M
  89. Deutsche Bank
  90. Roland Berger
  91. Feldschlösschen (part of Carlsberg)
  92. Bayer
  93. Aldi Suisse
  94. Baloise Group
  95. Union Bancaire Privée (UBP)
  96. Banque Cantonale Vaudoise

Les plus belles progressions - Classement commerce/économie

  1. The Adecco Group
  2. Mandarin Oriental Hotel Group
  3. SRG SSR
  4. Hyatt
  5. Accor
  6. Administration Fédérale
  7. Patek Philippe
  8. Hilti
  9. Zurich Insurance Group
  10. Firmenich
  11. Banque Cantonale Vaudoise
  12. PostFinance
  13. Strategy&
  14. United Nations
  15. Partners Group
  16. Bayer
  17. Four Seasons Hotels and Resorts
  18. World Economic Forum
  19. EF Education First
  20. Vaudoise Assurances

Challengers - Classement commerce/économie

  1. La Mobilière
  2. Schindler
  3. Siemens
  4. Bühler Group
  5. IKEA
  6. Bank Julius Bär
  7. Generali Versicherungen

Top 100 ingénieurs

  1. Google
  2. ABB
  3. Siemens
Voir la liste complète

Top 100 Informatique

  1. Google
  2. Microsoft
  3. IBM
Voir la liste complète

Top 60 Droit

  1. Administration Fédérale
  2. CICR (Le Comité international de la Croix-Rouge)
Voir la liste complète

Top 100 Sciences naturelles

  1. Roche
  2. Novartis
  3. Google
Voir la liste complète

Top 70 Sciences Santé/médecine

  1. Médecins Sans Frontières
  2. UniversitätsSpital Zürich
  3. INSELSPITAL, Universitätsspital Bern
Voir la liste complète

Top 100 Humanités / Sciences sociales / Éducation

  1. United Nations
  2. CICR (Le Comité international de la Croix-Rouge)
  3. Administration Fédérale
Voir la liste complète