Sélectionner un domaine d'étude:
Classement arrow_right

La diversité des expériences rend les teams plus performantes

PATRICK STOLZ explique, alors qu'UBS – qui est n°1 mondial de la gestion de fortune et banque universelle de premier plan en Suisse – investit annuellement des milliards dans les nouvelles technologies, les personnes, clients et collaborateurs resteront au centre des intérêts.

Patrick Stolz & Team; Photo: Jon Godwin Photography

COMMENT LA TECHNOLOGIE VA-T-ELLE AFFECTER LE TRAVAIL DE DEMAIN ?
Dans dix ans, nous serons rétrospectivement surpris par tout ce qui aura changé. Il est important que nous préparions le changement technologique par des mesures de formation ciblées, afin de permettre à nos collaborateurs de développer les aptitudes et les compétences qui leur seront nécessaires. En outre, notre entreprise souhaite devenir encore plus agile et continuer à promouvoir la coopération interservices, notamment par le biais d’une plus grande mobilité interne.

LE SECTEUR DE LA FINANCE VA-T-IL CONTINUER D’ATTIRER LES JEUNES TALENTS ?
Absolument. Dans les enquêtes effectuées par Universum auprès des étudiants en économie, UBS figure régulièrement parmi les employeurs les plus attractifs. Avec plus de 1 600 apprenants, nous sommes l’un des plus grands formateurs privés de Suisse. A l’avenir aussi, les banques travailleront avec des personnes au service d’autres personnes. Plus de 40 % de nos clients adeptes de nos solutions digitales gèrent leurs affaires bancaires via leur smartphone. Cependant pour les questions plus importantes, qui impactent fortement leur avenir financier, la majorité se refuse à faire confiance aux seuls algorithmes.

CHAQUE ANNÉE, CHEZ UBS SUISSE, 300 ÉTUDIANTS ET DIPLÔMÉS entament un stage ou participent au Graduate Talent Program

EN MATIÈRE D’EMPLOI, QUELLES SONT LES PRIORITÉS DES NOUVELLES GÉNÉRATIONS ?
Les jeunes souhaitent avoir un impact positif, voir le résultat de leur travail et en comprendre les tenants et aboutissants. Ils veulent des cadres qui sont accessibles et leur servent de modèles. Ils souhaitent aussi que leur travail reflète leurs valeurs et utiliser leur temps de manière flexible. D’ailleurs UBS propose plusieurs modèles de travail. Nos collaborateurs apprécient également de faire partie d’un réseau qui mixe des niveaux hiérarchiques, des cultures et des lieux différents.

QU’EST-CE QUE CELA SIGNIFIE-T-IL POUR LES CADRES ?
Ils doivent défendre nos valeurs et créer un environnement de coopération étroite et de respect mutuel où chacun est encouragé à apporter ses idées et à démontrer un esprit de défi constructif. La diversité des expériences et des opinions rend les équipes plus innovantes et plus performantes. En outre, nos cadres doivent favoriser le développement de leurs collaborateurs. Ils les encadrent, les soutiennent et les font profiter de leur réseau.

QUE CONSEILLEZ-VOUS À UN NOUVEAU VENU ?
De saisir les opportunités et d‘accepter les nouveaux défis. De ne pas se décourager en cas d’erreur : nous apprenons plus de nos erreurs que de nos succès. Je leur conseille de construire et d’entretenir un réseau, c’est très utile. LinkedIn, c’est génial, mais la machine à café est quelquefois plus efficace.

TEXTE: Ute Liebig

Entretien avec : Patrick Stolz, Responsable des ressources humaines chez UBS Suisse

À PROPOS DE L’ENTREPRISE

Nom : UBS

En Suisse, UBS est active dans cinq domaines d'activité: banque de détail, gestion de fortune, clientèle commerciale et institutionnelle, banque d'investissement et gestion d'actifs. Elle sert un tiers des ménages, les particuliers fortunés et les caisses de pension, ainsi que 120 000 entreprises.

Nombre d'employés : Environ 21 000 employés en Suisse sur un total d'environ 67 000.

Besoin en personnel : La palette est large : conseillers à la clientèle, chefs de projets, informaticiens, analystes.

Entrée dans l'entreprise : Apprentissages, programmes de relève, embauches directes.

Pour postuler : www.ubs.com/careers

Top 100 commerce/économie

  1. Google
  2. Rolex
  3. Credit Suisse
  4. LVMH
  5. McKinsey & Company
  6. United Nations
  7. Swiss International Air Lines
  8. Microsoft
  9. Banque Nationale Suisse
  10. Administration Fédérale
  11. Goldman Sachs
  12. J.P. Morgan
  13. Four Seasons Hotels and Resorts
  14. Boston Consulting Group (BCG)
  15. FIFA
  16. EY (Ernst & Young)
  17. Nestlé
  18. PwC (PricewaterhouseCoopers)
  19. Patek Philippe
  20. UEFA
  21. World Economic Forum
  22. L'Oréal Group
  23. SBB CFF FFS
  24. Coca-Cola Schweiz
  25. KPMG
  26. Novartis
  27. Schweiz Tourismus
  28. Bank Julius Bär
  29. Roche
  30. Migros Gruppe
  31. L'Aéroport de Zurich
  32. CICR (Le Comité international de la Croix-Rouge)
  33. Bain & Company
  34. Swisscom
  35. Lindt & Sprüngli
  36. Mandarin Oriental Hotel Group
  37. Swiss Re
  38. Morgan Stanley
  39. IKEA
  40. Procter & Gamble (P&G)
  41. Pictet
  42. Accenture
  43. Swatch Group
  44. Raiffeisen
  45. Zürcher Kantonalbank
  46. Philip Morris International
  47. Hyatt
  48. IWC Schaffhausen
  49. IBM
  50. InterContinental Hotels Group
  51. Swarovski Group
  52. SRG SSR
  53. HSBC Private Bank
  54. Johnson & Johnson
  55. Coop
  56. PostFinance
  57. EF Education First
  58. Chopard
  59. Accor
  60. La Poste
  61. HEINEKEN
  62. Stadt Zürich
  63. Partners Group
  64. La Mobilière
  65. Zurich Insurance Group
  66. Siemens
  67. Unilever
  68. Lombard Odier & Cie
  69. Strategy&
  70. Swiss Life
  71. LGT
  72. NZZ Mediengruppe
  73. Hilti
  74. ABB
  75. Manor
  76. Schindler
  77. Emmi
  78. Kuoni
  79. Logitech
  80. AXA
  81. Allianz
  82. Fossil
  83. VZ VermögensZentrum
  84. Victorinox
  85. Tamedia
  86. Huawei
  87. IATA
  88. H&M
  89. Deutsche Bank
  90. Roland Berger
  91. Feldschlösschen (part of Carlsberg)
  92. Bayer
  93. Aldi Suisse
  94. Baloise Group
  95. Union Bancaire Privée (UBP)
  96. Banque Cantonale Vaudoise

Les plus belles progressions - Classement commerce/économie

  1. The Adecco Group
  2. Mandarin Oriental Hotel Group
  3. SRG SSR
  4. Hyatt
  5. Accor
  6. Administration Fédérale
  7. Patek Philippe
  8. Hilti
  9. Zurich Insurance Group
  10. Firmenich
  11. Banque Cantonale Vaudoise
  12. PostFinance
  13. Strategy&
  14. United Nations
  15. Partners Group
  16. Bayer
  17. Four Seasons Hotels and Resorts
  18. World Economic Forum
  19. EF Education First
  20. Vaudoise Assurances

Challengers - Classement commerce/économie

  1. La Mobilière
  2. Schindler
  3. Siemens
  4. Bühler Group
  5. IKEA
  6. Bank Julius Bär
  7. Generali Versicherungen

Top 100 ingénieurs

  1. Google
  2. ABB
  3. Siemens
Voir la liste complète

Top 100 Informatique

  1. Google
  2. Microsoft
  3. IBM
Voir la liste complète

Top 60 Droit

  1. Administration Fédérale
  2. CICR (Le Comité international de la Croix-Rouge)
Voir la liste complète

Top 100 Sciences naturelles

  1. Roche
  2. Novartis
  3. Google
Voir la liste complète

Top 70 Sciences Santé/médecine

  1. Médecins Sans Frontières
  2. UniversitätsSpital Zürich
  3. INSELSPITAL, Universitätsspital Bern
Voir la liste complète

Top 100 Humanités / Sciences sociales / Éducation

  1. United Nations
  2. CICR (Le Comité international de la Croix-Rouge)
  3. Administration Fédérale
Voir la liste complète