Sélectionner un domaine d'étude:
Classement arrow_right

Un bond en avant pour la transformation digitale

MICHAELA CHRISTIAN GARTMANN décrit l’influence majeure de la crise de la COVID-19 sur le processus de digitalisation et décrit les défis et apprentissages de cette crise.

Michaela Christian Gartmann; Photo: Jon Godwin Photography

A QUEL POINT LE VIRTUEL EST ANCRÉ DANS LA RÉALITÉ D’AUJOURD’HUI ?

Selon moi, la crise de la COVID-19 a été un bond en avant pour la transformation digitale. En tant que prestataire, nous sommes habitués à travailler de différents endroits, chez le client, au bureau, en déplacement ou à la maison. Mais depuis le printemps dernier, le travail à distance est devenu nécessaire dans des proportions que nous n’avions encore jamais vécues, la COVID-19 a bouleversé nos vies. Depuis lors, notre réalité est fortement marquée par le travail à distance.

COMMENT SE CONÇOIVENT LES PROCESSUS DE TRAVAIL DANS UN TEL CONTEXTE ?

Le passage au tout digital a demandé des adaptations et des solutions pour des questions toutes nouvelles : à quoi ressemble un processus de recrutement par exemple, lorsqu’aucun entretien ne peut plus avoir lieu en face à face? Ou comment conçoit-on un processus d’intégration lorsqu’on ne peut plus accueillir sur site de nouveaux collaborateurs et leur montrer l’entreprise de l’intérieur ? Nous avons tous beaucoup appris ces derniers mois sur ces sujets.

LE DIGITAL EST UN INVESTISSEMENT ESSENTIEL pour amener ses collaborateurs vers l’avenir et améliorer la performance.

COMMENT PEUT-ON CRÉER DE LA PROXIMITÉ AVEC LA DISTANCIATION SOCIALE ?

Selon ma propre expérience, cela fonctionne étonnamment bien ! Le fait de pouvoir se parler avec les outils de collaboration mais aussi se voir joue un rôle important : je peux voir les expressions sur les visages des participants et percevoir leurs réactions. De plus, le fait de les voir chez eux crée une nouvelle proximité. En découvrant le domicile de chacun cela peut amener à des discussions plus personnelles. Cela ne remplace pas le contact social, ou les échanges que l’on peut avoir physiquement. Un fonctionnement hybride qui réunirait les deux approches, en ligne et physique, serait idéal.

COMMENT CELA A INFLUENCÉ TON PROPRE TRAVAIL ?

Mon travail a été beaucoup impacté ! Je devais réfléchir à comment je pouvais mener à bien mes objectifs. La santé des collaborateurs était un thème central dans cette crise. Cela s’est révélé particulièrement important pendant la crise. C’est pourquoi nous avons initié des sessions live sur le thème « Be well, work well ». Nous devions aussi développer la collaboration en ligne : il est important de poser des questions ouvertes dans les réunions en ligne ou de planifier des « cafés » virtuels pour maintenir le lien social. J’organise tous les mois un petit déjeuner avec les ressources humaines pour un échange informel, j’ai aussi un vlog et un blog vidéo.

QUELLE ÉVOLUTION IMAGINES-TU POUR LES ANNÉES À VENIR ?

Je pense que nous devons tirer le meilleur de ce qui s’est passé pendant la COVID-19 pour créer un nouvel environnement de travail épanouissant. Pour cela il faut changer les mentalités et de nouveaux concepts. Il faut aussi investir dans des compétences spécifiques, la formation digitale et d’autres formes de travail. C’est passionnant !

TEXTE: Ute Liebig

NOM : Michaela Christian Gartmann
POSTE : Territory Human Capital Leader

A PROPOS DE L’ENTREPRISE

PwC

PwC est « purpose-led and values-driven ». Nous prônons une bonne ambiance de travail, un environnement inspirant qui encourage et reconnait le travail en équipe, le développement personnel, la flexibilité et la diversité. Nous offrons de nombreuses possibilités de participer à l’innovation. Avez-vous la capacité de « to reimagine the possible » ? Alors vous êtes le bienvenu chez nous.

NOMBRE D’EMPLOYÉS : Plus de 3'300 en Suisse et plus de 276'000 dans le monde

BESOIN EN PERSONNEL : Environ 300 diplômes et 80 stagiaires par an

VOIE D’ACCÈS À L’ENTREPRISE : Stages, programmes de stagiaires et insertion directe pour les étudiants, les diplômes et les apprentis en comptabilité, conseil fiscal, juridique et aux entreprises

CONTACT : www.pwc.ch/careers​​​​​​​

Top 100 commerce/économie

  1. Google
  2. Rolex
  3. Credit Suisse
  4. LVMH
  5. McKinsey & Company
  6. United Nations
  7. Swiss International Air Lines
  8. Microsoft
  9. Banque Nationale Suisse
  10. Administration Fédérale
  11. Goldman Sachs
  12. J.P. Morgan
  13. Four Seasons Hotels and Resorts
  14. Boston Consulting Group (BCG)
  15. FIFA
  16. EY (Ernst & Young)
  17. Nestlé
  18. PwC (PricewaterhouseCoopers)
  19. Patek Philippe
  20. UEFA
  21. World Economic Forum
  22. L'Oréal Group
  23. SBB CFF FFS
  24. Coca-Cola Schweiz
  25. Novartis
  26. Schweiz Tourismus
  27. Bank Julius Bär
  28. Roche
  29. Migros Gruppe
  30. L'Aéroport de Zurich
  31. CICR (Le Comité international de la Croix-Rouge)
  32. Bain & Company
  33. Swisscom
  34. Lindt & Sprüngli
  35. Mandarin Oriental Hotel Group
  36. Swiss Re
  37. Morgan Stanley
  38. IKEA
  39. Procter & Gamble (P&G)
  40. Pictet
  41. Accenture
  42. Swatch Group
  43. Raiffeisen
  44. Zürcher Kantonalbank
  45. Philip Morris International
  46. Hyatt
  47. IWC Schaffhausen
  48. IBM
  49. InterContinental Hotels Group
  50. Swarovski Group
  51. SRG SSR
  52. HSBC Private Bank
  53. Johnson & Johnson
  54. Coop
  55. PostFinance
  56. EF Education First
  57. Chopard
  58. Accor
  59. La Poste
  60. HEINEKEN
  61. Stadt Zürich
  62. Partners Group
  63. La Mobilière
  64. Zurich Insurance Group
  65. Siemens
  66. Unilever
  67. Lombard Odier & Cie
  68. Strategy&
  69. Swiss Life
  70. LGT
  71. NZZ Mediengruppe
  72. Hilti
  73. ABB
  74. Manor
  75. Schindler
  76. Emmi
  77. Kuoni
  78. Logitech
  79. AXA
  80. Allianz
  81. Fossil
  82. VZ VermögensZentrum
  83. Victorinox
  84. Tamedia
  85. Huawei
  86. IATA
  87. H&M
  88. Deutsche Bank
  89. Roland Berger
  90. Feldschlösschen (part of Carlsberg)
  91. Bayer
  92. Aldi Suisse
  93. Baloise Group
  94. Union Bancaire Privée (UBP)
  95. Banque Cantonale Vaudoise

Les plus belles progressions - Classement commerce/économie

  1. The Adecco Group
  2. Mandarin Oriental Hotel Group
  3. SRG SSR
  4. Hyatt
  5. Accor
  6. Administration Fédérale
  7. Patek Philippe
  8. Hilti
  9. Zurich Insurance Group
  10. Firmenich
  11. Banque Cantonale Vaudoise
  12. PostFinance
  13. Strategy&
  14. United Nations
  15. Partners Group
  16. Bayer
  17. Four Seasons Hotels and Resorts
  18. World Economic Forum
  19. EF Education First
  20. Vaudoise Assurances

Challengers - Classement commerce/économie

  1. La Mobilière
  2. Schindler
  3. Siemens
  4. Bühler Group
  5. IKEA
  6. Bank Julius Bär
  7. Generali Versicherungen

Top 100 ingénieurs

  1. Google
  2. ABB
  3. Siemens
Voir la liste complète

Top 100 Informatique

  1. Google
  2. Microsoft
  3. IBM
Voir la liste complète

Top 60 Droit

  1. Administration Fédérale
  2. CICR (Le Comité international de la Croix-Rouge)
Voir la liste complète

Top 100 Sciences naturelles

  1. Roche
  2. Novartis
  3. Google
Voir la liste complète

Top 70 Sciences Santé/médecine

  1. Médecins Sans Frontières
  2. UniversitätsSpital Zürich
  3. INSELSPITAL, Universitätsspital Bern
Voir la liste complète

Top 100 Humanités / Sciences sociales / Éducation

  1. United Nations
  2. CICR (Le Comité international de la Croix-Rouge)
  3. Administration Fédérale
Voir la liste complète